Les hommes devaient-ils se reproduire par la parole ?


L’un des enseignements qui accompagne la doctrine de la descendance charnelle du serpent est que les hommes ne devaient pas se reproduire au travers des relations sexuelles mais au travers de la parole. Que penser de cette doctrine ? Est-elle bibliquement valide ? Quelles sont les écritures qui soutiennent cette théorie ? 







Personnellement, je n’ai pas connaissance des passages bibliques avancées pour soutenir la théorie selon laquelle les hommes devaient se reproduire par la parole et non par les relations sexuelles, qui elles n'auraient pas été prévues et seraient par essence des actes impurs.

Mais, l’analyse de trois textes des Ecritures me permet de valablement douter de la véracité de cette doctrine.



Primo, Genèse 2 : 22 – 24 semble indiquer que, dès le commencement et avant la chute de l’homme, Dieu avait prévu que l’homme et sa femme auront des relations sexuelles. Cet acte n’a donc jamais été considéré comme un péché par Dieu, encore moins les naissances qui en découle.

“22 L'Éternel Dieu forma une femme de la côte qu'il avait prise de l'homme, et il l'amena vers l'homme. 23 Et l'homme dit: Voici cette fois celle qui est os de mes os et chair de ma chair! on l'appellera femme, parce qu'elle a été prise de l'homme. 24 C'est pourquoi l'homme quittera son père et sa mère, et s'attachera à sa femme, et ils deviendront une seule chair.” (Genèse 2 : 22 – 24)

En traitant de la question de l’impudicité, l’apôtre Paul indique que même les relations sexuelles hors mariage ont pour conséquence que ceux qui les pratiquent deviennent “une seule chair”, “un seul corps”. 

15 Ne savez-vous pas que vos corps sont des membres de Christ? Prendrai-je donc les membres de Christ, pour en faire les membres d'une prostituée? 16 Loin de là! Ne savez-vous pas que celui qui s'attache à la prostituée est un seul corps avec elle? Car, est-il dit, les deux deviendront une seule chair. 17 Mais celui qui s'attache au Seigneur est avec lui un seul esprit. 18 Fuyez l'impudicité. Quelque autre péché qu'un homme commette, ce péché est hors du corps; mais celui qui se livre à l'impudicité pèche contre son propre corps. 19 Ne savez-vous pas que votre corps est le temple du Saint-Esprit qui est en vous, que vous avez reçu de Dieu, et que vous ne vous appartenez point à vous-mêmes? 20 Car vous avez été rachetés à un grand prix. Glorifiez donc Dieu dans votre corps et dans votre esprit, qui appartiennent à Dieu.” (1 Corinthiens 6 : 15 – 20)

L’expression “devenir une seule chair” fait donc premièrement référence aux relations sexuelles, l’acte par lequel l’homme s’unit charnellement avec sa femme. Le fait que Dieu fasse référence à cette union charnelle bien avant la chute de l'homme prouve à suffisance que les relations sexuelles n'ont jamais été considérés comme un péché par essence.



Le dernier texte qui me fait douter de la véracité de la doctrine sous analyse est Genèse 3 : 16, passage où Dieu prononce sa sentence sur la femme, après le péché commit dans le Jardin d’Eden.

“16 Il dit à la femme: J'augmenterai la souffrance de tes grossesses, tu enfanteras avec douleur, et tes désirs se porteront vers ton mari, mais il dominera sur toi.” (Genèse 3 : 16)

Quand on analyse la déclaration de Dieu dans ce passage, on peut en déduire certaines choses au sujet de la grossesse de la femme : 

- Bien avant le péché commis en Eden il était prévu que la femme soit enceinte

- Une certaine souffrance était attachée à cette grossesse et suite à la punition divine cette souffrance a été augmentée.


Etant donné que nous avons vu que les relations sexuelles étaient déjà prévues et autorisées pour l'homme et sa femme, il est clair que c'est par celles-ci et grâce à celles-ci que la femme devait devenir enceinte et ensuite enfanter dans la douleur. Une douleur qui va être augmentée après la chute.


Connaissez-vous des textes de la bible qui appuient cette doctrine ? ou d'autres textes bibliques qui permettent de formellement la rejeter comme étant fausse ? 

imprimer cet articleImprimer Enregistrer l'article sous format PDFEnregistrer l'article sous format PDF

28 Commentaires:

Les commentaires sur ce blog sont modérés pour 3 raisons : 1) Eviter la publication des commentaires spams dont Café biblique est la cible; 2) Que Je puisse prendre connaissance de chaque commentaire étant donné que je ne suis pas connecté tous les jours et 3) Que je ne puisse pas rater une discussion qui avancerait en mon absence. Je vous remercie pour la compréhension.

Chaque commentaire publié sur ce site engage la responsabilité de son auteur. Toutefois, l'éditeur de Café Biblique se réserve le droit d'utiliser tous les commentaires publiés ici dans ses autres publications, sous n'importe quel format.

Veuillez respecter les lois de votre pays, les lois universelles, le bon sens ainsi que la bienséance dans votre commentaire.

Pour répondre à un commentaire, cliquez sur "Répondre" juste en bas du commentaire auquel vous voulez répondre.

  1. La naissance virginale de Jésus est une preuve qu'il ne fallait pas naître par le sexe. Sinon, pourquoi Jésus n'est-il pas né simplement par voie sexuelle comme nous tous ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si jésus était né par voie sexuelle il ne serait plus Fils du très haut car ayant un père humain(luc 1.35), de plus d'après la loi de la rédemption des esclaves (levitique 25.47-48) et du rachat des propriétés (lévitique 25.25), Jésus devait être a la fois proche parent de Dieu, c'est a dire Dieu pour pouvoir nous racheter en tant que propriété de Dieu (Apocalypse 5.9), et Jésus devait etre proche parent des hommes c'est a dire homme, pour pouvoir nous racheter de notre esclavage au péché (Galates 4.3-5) .

      Supprimer
  2. Eh ben, il y a vraiment des gens qui pensent que Dieu est une entité mécanique et automatique.
    C'est à croire que le redoutable Tout-Puissant YAHWEH, le Dieu à la sagesse aux étendues infinies et aux voies insondables est obligé d'agir selon leur nos règles mathématiques et nos calculs des probabilités.

    Quelle insulte à Sa souveraineté, à son indiscutable liberté de faire les choses comme Il veut, selon Son bon plaisir (sans pour autant contredire Ses autres attributs divins).

    A qui l’Éternel rendrait-Il des comptes s'Il choisit de faire venir les humains au monde par relation sexuelle et de faire venir le Christ par naissance virginale??? A qui rendra-t-il des comptes?

    Qui est suffisamment élevé et expérimenté pour désigner la manière dont le Seigneur devrait agir?

    Si la naissance virginale de Jésus est une preuve qu'il ne fallait pas naitre par le sexe, à coup sûr sa mort par crucifixion est aussi une preuve que les hommes ne devraient pas mourir autrement.
    Tous les hommes devraient mourir crucifiés finalement.

    On se donne dangereusement le loisir de ne pas tenir compte du fait que les pensées de Dieu ainsi que Ses voies sont carrément au-dessus des nôtres. C'est fou ce qu'on peut se permettre de faire ou de prétendre sous prétexte qu'on connait la Bible ou qu'on est chrétien.
    Hum! "Oser reconsidérer les intentions ou les choix de Dieu"

    Avec de telles logiques, on pourrait pondre plus d'hérésies qu'il n'y a de plumes sur un coq.
    Je pourrais en dire plus, mais dans tout ça, je ne réalise qu'une chose: je n'ai pas les moyens de me positionner contre les décisions et les préférences de Dieu.
    - S'Il veut que certains animaux se reproduisent par voie génitale et que d'autres naissent par une reproduction asexuée (c'est-à-dire sans faire intervenir le sexe), alors qu'Il en soit ainsi.
    - S'Il désire que les êtres humains se multiplient sur la terre dans la pureté par reproduction sexuelle et que Lui-même Dieu veuille se faire chair et naitre parmi les mortels sans intervention sexuelle de l'homme, où est TON et MON problème??? Qu'il en soit donc ainsi. C'est Sa volonté; C'EST SA VOLONTÉ!!!

    Pour nous tous, tenter de tout comprendre sur les programmes de Dieu c'est comme demander à une fourmi de chercher à maitriser la complexité de l'ordinateur.

    La naissance virginale de Jésus n'est pas la preuve de l'idée que tu soutiens; pas plus que le fait qu'il soit mort à "environ" 33 ans soit une preuve que soit pour les humains l'âge idéal ou l'age parfait pour mourir; pas plus que le fait que si le premier humain fut un blanc, il aurait donc fallu que tous les hommes soient des blancs.

    Ce genre de choses relèvent plutôt de la souveraineté de Dieu qui Lui confère la liberté et la légitimité d'instaurer des différences dans telle ou telle de Ses méthodes.

    Asaph MOUNTANDA

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Si la naissance virginale de Jésus est une preuve qu'il ne fallait pas naitre par le sexe, à coup sûr sa mort par crucifixion est aussi une preuve que les hommes ne devraient pas mourir autrement. Tous les hommes devraient mourir crucifiés finalement."

      Je me demande si j'aurais pu trouver meilleur réponse.

      Supprimer
    2. Bonjour. Je découvre ce blog vraiment remarquable pour la première fois, et je tombe sur une belle discussion.

      Je propose une critique, une hypothèse et une réfutation à un propos :

      Critique : l'argumentaire brahmanien n'a pas été rapporté, ce qui empêche de bien discuter la thèse soutenue.

      Hypothèse : partant de Mt 22, 29-32, il est justifié de penser que le mariage et l'union des chairs par le sexe relèvent d'une condition déchue. Ceci nous rapproche de la thèse des brahmaniens (je précise que je ne suis pas pour autant brahmanien), mais avec une nuance. Le mode de naissance de Jésus est remarquable certes par la virginité de Marie, mais surtout ici par son mode de conception : une parole DIVINE, le Verbe Lui-Même. Je vais plus loin en disant que Jésus confirme la thèse d'un enfantement par la Parole lorsqu'il dit, selon Matthieu (cf. Mt 24, 8) : 'douleurs d'enfantement' pour parler des phases par lesquelles le monde va passer suite à son propre passage sur terre, passage marqué par son enseignement VERBAL et professé et vécu. En bref, c'est toujours Dieu seul qui féconde, ce n'est donc pas un pouvoir répandu dans tous les ménages.

      Réfutation à un propos : je trouve problématique l'argument qui passe du mode de naissance de Jésus à son mode de décès. D'une part il ne s'agit pas de la mort ici. D'autre part, la mort par crucifixion est celle proposée à tout chrétien à travers l'apologie du martyre.

      A bientôt pour la riposte, et bonne suite à ce blog.

      Supprimer
  3. D'après Matthieu 22:25-35 et Marc 12:20-25, l'usage des parties génitales prendra fin... Ma question est donc : POURQUOI l'usage des parties génitales prendra fin, si ce n'est pas mauvais ?

    RépondreSupprimer
  4. Mon frere, comme les anges les hommes ne vont plus se reproduire, parce qu'ils deviendront immortels. C'est ce que le passage que vous citez enseignent. Si a cause de cela vous deduisez que les relations sexuelles sont mauvaises, alors vous devez affirmer que la reproduction en general, meme par la parole, est mauvaise, parce que comme les anges, les hommes ne se reproduiront plus, sous quelque forme que ce soit.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pourquoi l'usage des parties genitales prendra FIN; Lisez1cor.15:53 "Car il faut que ce corps corruptible REVÊTE L'IMMORTALITE". Seul Dieu est immortel 1 Timothée 6.16" QUI SEUL POSSEDE l'immortalité, qui habite une lumière inaccessible, que nul homme n'a vu ni ne peut voir, à qui appartiennent l'honneur et la puissance éternelle. Amen! ". 1 Corinthiens 15.52 en un instant, en un clin d'oeil, à la dernière trompette. La trompette sonnera, et les morts ressusciteront incorruptibles, et nous, nous serons changés. Au ciel,nous serons incorruptibles dans l'immortalité,dans la nature de Dieu et pas sexe.

      Supprimer
  5. Cher José, je voudrais apporter une seconde fois ma contribution pour répondre à tes arguments. Dans un premier temps, sache d'avance qu'il n'y a même pas moyen que les passages que tu as mentionnés soutiennent ton point de vue. Ce n'est pas parce que l'usage de quelque chose doit prendre fin que ça implique que c'était une mauvaise chose. C'est un raisonnement obtus.
    Ici, il s'agit plutôt d'un principe comparatif comme celui de la Loi (introduite par Moise) face à la Grâce (introduite par Jésus-Christ).

    La Bible nous apprend que la Loi est bonne mais la Grâce est encore meilleure.
    La loi a pris fin, non parce qu'elle était mauvaise mais parce que quelque chose de plus excellent avait fait son entrée dans l'humanité, à savoir la Grâce par Jésus-Christ.
    Romains 5: 12-21 Galates 5: 4 Éphésiens 2: 8
    Hébreux 7: 19 Jean 1: 17

    Ainsi donc, de Moise à Jésus, la Loi a fait place à la Grâce (puisque cette dernière est plus parfaite et supérieure à Loi. Les références bibliques ci-dessus énumérés l'attestent ouvertement).

    Il en sera absolument de même pour les mariages. Ils cesseront car il n'y aura plus qu'une seule Épouse et un seul vrai Époux.
    Les hommes ne prendront plus de femmes car tous les rachetés deviendront épouse du Christ.
    La bible dit qu'au sujet du mariage terrestre, ce n'est que l'ombre des choses à venir. Il n'est en rien comparable au mariage ultime qui fixera et scellera pour l'éternité l'union vivante et éblouissante de Christ avec l’Église.

    Les mariages entre hommes et femmes ne cesseront pas parce que les relations sexuelles sont mauvaises mais parce que nous serons introduits dans une autre relation où l'aspect sexuel sera succédé par une perspective infiniment plus intime, plus parfaite plus profonde et plus intense avec le plus beau de tous les fils de l'homme; une relation où le provisoire doit faire place à l'éternel, une relation d'amour dont la teneur et la richesse seront sans égal.

    A présent mon Frère Rodney, laisse-moi de reprendre ton idée qui reçoit l'approbation de plusieurs.

    Aux dires de José, la relation sexuelle serait une mauvaise chose; c'est pour cela qu'elle prendra fin. Ainsi nous vivrons comme les anges (qui n'ont pas de rapport sexuels)
    Alors, il faudrait donc croire de tout son cœur que la reproduction est aussi une mauvaise chose; car dans le ciel, les anges de l’Éternel ne se reproduisent pas, ni par relation sexuelle, ni par la parole, ni par fécondation in vitro (je me permets d'abuser un peu), ni par un quelconque autre procédé naturel ou surnaturel.

    De plus, il y a plein d'autres choses qui devront prendre fin.
    Exemple: 1 Corinthiens 13: 8
    "... Les messages divins cesseront un jour, le don de parler en des langues inconnues prendra fin, la connaissance disparaîtra."

    Je suppose donc, comme toi José, que ces choses sont mauvaises; et c'est pourquoi elles doivent être abolies.
    Une telle déduction te semble-t-elle intelligente? Peux-tu me dire que c'est une conclusion pertinente?

    Les prochains passages ajoutent :
    1 Corinthiens 1: 9 En effet, notre connaissance est incomplète et même nos prédications les plus inspirées des messages divins sont limitées;
    1 Corinthiens 1: 10 mais quand viendra la perfection, ce qui est incomplet disparaîtra.

    De même, nous ne vivons pas nos mariages dans toute sa plénitude. Nous ne la vivons qu'en partie. L'expression d'amour partagé dans l'intimité de la sexualité entre deux époux n'est suffisante qu'en partie car elle est incomplète et provisoire.
    Mais quand le véritable, le parfait sera venu, ce qui est provisoire (les rapports physiques, mariages humains, procréation, etc..) sera aboli et cédera la place à ce qui est définitif, inaltérable et permanent. Et cette "perfection" dépasse de loin notre façon de la concevoir.

    RépondreSupprimer
  6. (Suite 1)

    Par ailleurs, il me semble sans aucune objection possible que le Seigneur Lui-même a établi le bien-fondé de la relation sexuelle. Examinons cela ensemble.

    Dans la Bible, partout où l'on parle de "s'unir ou s'attacher à une femme", "devenir une même chair", "connaitre sa femme", "ne former plus qu'un avec une femme", etc... il s'agit de formellement de relation sexuelle.
    Il est écrit : ... Ne savez-vous pas que celui qui s'attache (relation sexuelle) à la prostituée est un seul corps avec elle? Car, est-il dit, les deux deviendront une seule chair.
    (1 Corinthiens 6: 16)

    En effet, ...N'avez-vous pas lu ce que déclare l'Écriture? Au commencement, le Créateur fit l'homme et la femme puis il dit: C'est pourquoi l'homme quittera son père et sa mère, et s'attachera à sa femme, et les deux deviendront une seule chair.
    (Matthieu 19: 4-5)

    Ces passages évoquent et parlent implicitement d'union sexuelle entre l'homme et la femme.
    Depuis le jardin d’Éden, Dieu faisait déjà allusion à la relation sexuelle entre les deux.
    Dès le départ, c'était dans la vision de Dieu que la relation sexuelle soit opérée parmi les humains (et ce, dans le mariage).
    Je clame la haute évidence du fait que Dieu vit que cela était bon, car Il ne conçoit rien de mauvais.

    Nous admettons qu'il y a des choses bonnes et mauvaises qui prendront fin un jour.
    Et en ce qui concerne les choses mauvaises, la relation sexuelle n'en fait pas partie.

    La relation sexuelle est la facette la plus intime de l'amour entre conjoints et il est le reflet apparent de ce qui se passe dans l'invisible dans une relation d'amour entre l'être humain et Dieu.

    Je m'explique:
    Prenons l'image symbolique du baptême. Le fait d'immerger ou de plonger pleinement son corps dans l'eau et d'en ressortir c'est l'expression physique du phénomène qui se produit spirituellement en nous, à savoir : mourir avec Christ et ressusciter avec Lui pour marcher en nouveauté de vie.
    Cf. Romains 6: 4 et Colossiens 2: 12)

    De même, il y a analogie dans la problématique de la sexualité et je requiers un regard absolument saint de la part du lecteur sur le commentaire qui va suivre.

    Au cours de l'union sexuelle dans l'amour, l'homme s'incorpore dans la femme et ils deviennent physiquement UN. L'homme "connait" (charnellement) sa femme, et sa femme est alors connue (charnellement) dans toute son intimité par lui.
    De même, dans une relation d'amour entre le Seigneur et l'être humain fait à son image,
    celui est pénétré par l'Esprit de Dieu et vit en communion avec Lui. Ils deviennent spirituellement UN. Alors, l'être humain est alors "connu" (spirituellement) de Dieu et ce, réciproquement.
    "Mais si quelqu'un aime Dieu, celui-là est "connu" de lui."
    1 Corinthiens 8: 3

    C'est à cela que l'union sexuelle est une image de la fusion spirituelle entre Dieu et la personne qui L'aime. Et c'est l'un des fondements qui fait de l'union sexuelle une chose sacrée.
    Au même titre qu'il faut naitre de nouveau pour s'unir à Dieu, il faut aussi se marier pour s'unir à sa femme.
    Telle a toujours été la vision de Dieu concernant la relation sexuelle.
    En quoi cela vient-il du diable ???

    RépondreSupprimer
  7. (Suite 2)

    - J'OUVRE UNE PARENTHÈSE

    Le verbe "connaitre" employé dans 1 Corinthiens 3: 8 est en grec ("ginosko") (l'équivalent de "yada" en hébreux). Il souligne le choix d'une personne suite à un sentiment fort.
    Il réfère aussi à un engagement intense et à l'acte sexuel pouvant engendrer des enfants : Adam connut (yada) Ève sa femme. Elle devint enceinte et enfanta Caïn (Genèse 4: 1).

    Le mot "ginosko" présente une gamme assez large de sens dans la langue grecque biblique. Ainsi dans des contextes variés, lui, et ses apparentés a pour sens la perception, la compréhension intellectuelle, la possession de faits et d’informations qui peuvent être appris et transmis, la compétence, les jugements avisés, et même l’intimité physique.

    Ce verbe "connaitre" est fondamentalement dans les clauses du mariage instauré par Dieu.
    Il implique l'aspiration d'avoir avec son partenaire une relation vitale caractérisée par la fidélité, encrée par l’amour, une profonde considération durable et la confiance (la confiance et la connaissance intime de quelqu'un sont des parties intégrantes et inséparables d’une telle relation).
    De ce fait, par extension, Connaître une personne selon le mot "yada" ou "ginosko" c’est aussi se comporter ou d'agir dans toute ses voies d’une manière qui ennoblit et solidifie cette relation, qui promeut les intérêts de l'être aimé et montre qu’on le chérit de tout son cœur.
    Connaitre une personne dans le sens de "yada" ou "ginosko" conduit résolument au désir de ne faire qu'un avec cette personne.

    - JE FERME MA PARENTHÈSE

    C'est ici le sens de l'union sexuelle. Elle est une expression de confiance envers la personne aimée par un don complet de soi et elle est simultanément une expression d'amour envers cette personne en l'acceptant totalement comme elle est. C'est vraiment quelque chose digne de respect.
    Dommage que certaines personnes contribuent à pervertir et à prostituer cette valeur.

    Mais quoi qu'il en soit, ce que Dieu a fait reste bon, même si le monde entier est d'accord pour proclamer que c'est mauvais.

    Voilà donc, au regard de ces explications, la vision que Dieu a toujours eu de la relation sexuelle et combien la tienne est gauchie, mon cher José.

    CONCLUSION:
    Ce n'est pas parce que l'union sexuelle prendra fin qu'elle est une chose mauvaise. Mais parce que Dieu nous prépare un projet plus merveilleux. Ce sera l'avènement de ce qui est parfait et éternellement glorieux, pour remplacer ce qu'Il nous a offert pour un temps.

    RépondreSupprimer
  8. la 1ere ordonnance de Dieu dans la bible est la procreaction voir genèse 1:22 aux animaux et aux poissons, la meme ordonnance est donné à l'homme genèse 1:27 à 28. le meme ordre est donné à l'homme et aux animaux" soyez feconds,multipiez,remplissez la terre".comment pour l'animal, Dieu createur n'a pas prevu un autre moyen pour la procreation. Regarder bien, la Benediction accompagne l'ordonnance.

    RépondreSupprimer
  9. Genèse 2.25 : "L'homme et sa femme étaient tous deux nus, et ils n'en avaient point honte."
    Genèse 3.7 : "[...] Les yeux de l'un et de l'autre s'ouvrirent, ils connurent qu'ils étaient nus, et ayant cousu des feuilles de figuier, ils s'en firent des ceintures."

    C'est en mangeant le fruit qu'ils ont pris conscience qu'ils étaient nus. Ils ont même cousu des feuilles de figuier pour cacher leurs parties génitales. Cela montre clairement que le fruit défendu avait un rapport avec le sexe... Soyons sérieux, monsieur Asaph MOUNTANDA ! Que répondez-vous à cela ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bah, puisque vous pensez que le fruit de l'arbre défendu était une image pour les relations sexuelles, les feuiles de figuier pris par Adam et Eve étaient une image pour quoi, vu qu'on a encore un élément faisant parti de la végétation qui nous est signalé dans le récit sur la chute ?

      Supprimer
    2. Pouvez-vous détailler votre objection, s'il vous plaît ? Merci.

      Supprimer
    3. Salut José, qu'adam et ève aient désormais connaissance de leur nudité prouve juste que le fruit défendu porte bien son nom : fruit de l'arbre de la connaissance du bien et du mal (in the text), et non d'abord que le fruit défendu soit forcément la relation sexuelle... et franchement si la connaissance du bien et du mal s'obtenait par les relations sexuelles, ça se saurai et les cours a l'école seraient surement bien différent de ce qu'ils sont aujourd'hui!!!!

      Supprimer
  10. bjci frere RONEY merci pour tous les analyse qui nous edifie enorment juste jai une question la bible ns dit que JESUS est mort un vendredi et est ressucite un dimanche et en meme temps elle ns dit qu JESUS a fais 3jrs et 3nuits ds la tombe ,quand moi je compte de vendredi a dimanche cela ne fais pas 3 jrs et 3 nuits, n utilisonts nous pas le meme calendrier qu a cette epoque ou y a t il autre chose que je devevrais compremdre merci de me repomdre. mon mail est reinenana2004@yahoo.fr

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour mon frère, il n'est nul part écrit dans la bible que Jésus est mort un vendredi pour ressusciter un dimanche. Des études démontrent que la bible enseigne qu'il serait mort un mercredi soir pour ressusciter un samedi soir, faisant trois jours et trois nuits dans la tombe.

      Lisez cet article pour plus des détails sur la question

      http://cafe-biblique.blogspot.com/2009/08/chronologie-de-la-derniere-semaine-du.html

      Supprimer
  11. Le calendrier catholique (calendrier grégorien) daté du 16e siècle et non de l’époque du Christ sur la terre, mort vendredi et ressuscité Dimanche est catholique, Mais le calendrier Juif n’a rien avoir avec, merci.

    RépondreSupprimer
  12. Jésus Christ est mort un vendredi soir et ressuscité le dimanche matin, c'est écrit noir sur blanc dans la sainte bible.

    RépondreSupprimer
  13. @ Lelion Agler : Noir sur blanc ? Vous êtes sur ? C'est sur quel verset(s) ?

    RépondreSupprimer
  14. Bonjour bien-aimé Rodney!
    Cela fait longtemps que j'ai visité ton blog, d'autant plus qu'il y a quelques temps il était devenu inaccessible. Mais je constate qu'il est de nouveau disponible et ça me réjouit beaucoup. Je bénis Dieu pour cela.

    Dernièrement, je répondais à José et je vois qu'il a réagi en lançant comme je l'avais prévu, le dernier argument sur lequel s'appuient les fana et les avocats de la thèse de la procréation par la Parole, à savoir :
    "C'est en mangeant le fruit qu'ils ont pris conscience qu'ils étaient nus. Ils ont même cousu des feuilles de figuier pour cacher leurs parties génitales. Cela montre clairement que le fruit défendu avait un rapport avec le sexe..."

    Une fois encore, permettez-moi de rire un peu, même si José a ponctué sa dernière intervention à mon endroit par " Soyons sérieux, monsieur Asaph MOUNTANDA!"
    Ah ah ah!

    Maintenant que c'est fait, qu'il sache donc qu'étant actuellement de passage, je reviendrai assurément dans quelques temps pour livrer ma réplique à sa question : Que répondez-vous à cela?

    Quant à Lelion Agler, je dirais la même chose que toi Rodney. S'il est écrit noir sur blanc dans la sainte Bible que Jésus Christ est mort un vendredi soir et ressuscité le dimanche matin, ça m'intéresserait de savoir sur quel verset cela est aussi clairement mentionné.

    Je pense juste qu'il le croit fermement en se référant au calendrier actuel où dimanche est désigné comme le jour du sabbat.
    Mais bon, je ne veux pas déplacer pas le débat étant donné qu'en amont celui-ci n'est pas censé traiter de ce sujet.

    Bon retour Rodney et que Dieu fortifie ton travail. Merci et à bientôt!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cela va bientôt faire 3 mois que vous dites que vous allez me répondre, et toujours RIEN... Feriez-vous partie de la lignée des fuyards, cher ami Asaph MOUNTANDA ? J'ai l'impression que OUI !

      Supprimer
  15. @Asaph MOUNTANDA : J'attends votre réponse de pied ferme... A bientôt !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ce blog est très édifiant du moins, sans regarder le côté challenge, des différents intervenants, les sujets proposés sont vraiment bien actualisé, ce sont des sujets à rebondissements, cè super ; Merci à chacun des intervenants. Moi j'aimerai poser une question sur le fameux passage de Malachie 4v 5-6, passage auquel s'identifie William Marrion Branham. J'aimerai savoir si ce passage concerne l'Eglise des Nations ou pas? Si William Marrion Branham n'est pas l'Elie dont lui même prétend être, alors devrions nous toutefois attendre un Elie conformément à Malachie 4V 5-6? merci pour vos réponses

      Supprimer
    2. Cher maximus,

      Ces liens pourraient répondre à ta question :


      1- http://congodiaspora.forumdediscussions.com/t5255-jesus-a-t-il-parle-du-retour-d-elie
      2- http://congodiaspora.forumdediscussions.com/t5286-william-branham-prophete-du-dieu-yahweh-par-ses-miracles-et-autres-propheties


      Bonne journée !

      Supprimer
    3. Eh ben dis donc, en tapant le nom de "maximus" dans la barre de recherche pour retrouver ses questions sur "la semence du serpent", je vois que l'ami maximus est dans une quête de vérité là... Il cherche aussi des renseignements sur Malachie 4 :-o Pour ma part, je lui suggérerai l'article de Rodney qui traite de la question => http://cafe-biblique.blogspot.com/2013/04/william-marrion-branham-n-est-pas-elie-malachie-4.html

      Supprimer

Pour ajouter un smiley à votre commentaire, copiez les symboles à côté de l'emoticone à ajouter en n'oubliant de mettre un espace avant et après

:) :( ;) :D :-/ :x :P :-* =(( :-O X( :7 B-) #:-S :(( :)) =)) :-B :-c :)] ~X( :-h I-) =D7 @-) :-w 7:P 2):) :!! \m/ :-q :-bd ^#(^

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.

 
Avez-vous trouvé cet article intéressant ? Vous pouvez le partager à vos amis sur les réseaux sociaux afin qu'ils bénéficient aussi de cette connaissance!
Les hommes devaient-ils se reproduire par la parole ?

Suite à l'indisponibilité actuel du modérateur de ce blog, les nouveaux commentaires ne seront pas acceptés durant une certaine période. Merci pour la compréhension.