Jésus n'est pas l'archange Michaël : Voici pourquoi ?


 

Il y a 4 ans, j'avais écrit un article (dans une série de trois) pour démontrer que Jésus n'est pas l'archange Michaël. Dans cet article, je soutenais la thèse selon laquelle l'être apparu à Daniel dans le chapitre 10 du livre qui porte son nom n'est pas un ange mais le Seigneur Jésus lui-même. A cause de cela, il ne peut pas être l'archange Michaël puisque lors de leur conversation, Jésus dira à Daniel :

« Le chef du royaume de Perse m’a résisté vingt et un jours. Mais, voici, Michaël, l’un des principaux chefs, est venu à mon secours, et je suis demeuré là auprès du rois de Perse. » (Daniel 10 :13) et il ajoute : « Mais je veux te faire connaître ce qui est écrit dans le livre de la vérité. Personne ne m’aide contre ceux-là, excepté Michaël, votre chef. » (Daniel 10 :21)

Au cours de ces dernières années, surtout au courant de cette année, j'ai beaucoup partagé avec des témoins de Jéhovah qui avaient un avis contraire sur la question et avaient essayé de me persuader de la fausseté de mon argumentation. Seulement, non seulement cela n'a pas remis en cause ce que je soutenais, mais cela m'a permis de mieux expliquer pourquoi ça ne peut être Jésus qui conversa avec Daniel au Chapitre 10. Ce sont les éléments qui démontrent cette thèse que j'aimerais partager avec vous, histoire d'annoncer aussi le retour des activités de ce blog après un mois d'absence pour cause d'activités académiques intenses (examens).

1. Les traits caractéristiques du Fils unique de Dieu

"16 Car Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu'il ait la vie éternelle." (Jean 3 : 16)

Avant de voir la description que Daniel fait de l'être qui lui est apparu, il est important de noter qu'au début de chacune des lettres aux 7 églises de l'apocalypse, Jésus, qui est le Fils unique de Dieu, donne des attributs qui lui sont propres et qu'il ne partage avec personne.

Il affirme qu'il est :

1 - Celui qui a les 7 étoiles dans sa main droite et marche au milieu des 7 chandeliers d'or (Apocalypse 2 : 1)
2 - Le premier et le dernier, celui était mort et qui est revenu à la vie (Apocalypse 2 : 8)
3 - Celui qui a l'épée aigue à deux tranchants (Apocalypse 2 : 12)
4 - Celui qui est le Fils de Dieu, celui qui a les yeux comme une flamme de feu, et dont les pieds sont semblables à de l'airain ardent (Apocalypse 2 : 18)
5- Celui qui a les 7 esprits de Dieu et les 7 étoiles (Apocalypse 3 : 1)
6- Le saint, le véritable, celui a la clef de David, celui qui ouvre et personne ne fermera, celui qui ferme, et personne n'ouvrira (Apocalypse 3 : 7)
7- L'Amen, le témoin fidèle et véritable, le principe de la création de Dieu (Apocalypse 3 : 14)

Vous ne trouverez  dans la Bible aucun autre être (homme ou ange) qui a ces caractéristiques ou partage une autre des sept caractéristiques que Jésus cite au début de chacune de ses lettres dans le livre d'Apocalypse.

2. Quand Daniel rencontre Jésus

Après avoir passé trois semaines dans la prière, Daniel verra l'apparition d'un être particulier qu'il prendra le temps de décrire tellement il était impressionné.

"4 Le vingt-quatrième jour du premier mois, j'étais au bord du grand fleuve qui est Hiddékel. 5 Je levai les yeux, je regardai, et voici, il y avait un homme vêtu de lin, et ayant sur les reins une ceinture d'or d'Uphaz. 6 Son corps était comme de chrysolithe, son visage brillait comme l'éclair, ses yeux étaient comme des flammes de feu, ses bras et ses pieds ressemblaient à de l'airain poli, et le son de sa voix était comme le bruit d'une multitude. 7 Moi, Daniel, je vis seul la vision, et les hommes qui étaient avec moi ne la virent point, mais ils furent saisis d'une grande frayeur, et ils prirent la fuite pour se cacher." (Daniel 10 : 4 – 7)

Notez que l'être qui apparaît à Daniel est décrit comme ayant des yeux comme des flammes de feu et des pieds comme de l'airain poli. Pourtant, dans Apocalypse 2 : 18, Jésus affirme être : 1) le Fils de Dieu, 2) celui qui a les yeux comme une flamme de feu, et dont les pieds sont semblables à de l'airain ardent. Donc, seul le Fils de Dieu a des yeux comme une flamme de feu et les pieds semblables à de l'airain ardent.

Ainsi, nous pouvons sans l'ombre d'un doute affirmer que c'est le Fils de Dieu (Jésus) qui était apparu à Daniel. D'ailleurs, la description que Daniel fait de l'être qui lui apparaît ressemble beaucoup à celle que Jean fera de Jésus, plusieurs centaines d'années plus tard sur l'île de Patmos.

"10 Je fus ravi en esprit au jour du Seigneur, et j'entendis derrière moi une voix forte, comme le son d'une trompette, 11 qui disait: Ce que tu vois, écris-le dans un livre, et envoie-le aux sept Églises, à Éphèse, à Smyrne, à Pergame, à Thyatire, à Sardes, à Philadelphie, et à Laodicée. 12 Je me retournai pour connaître quelle était la voix qui me parlait. Et, après m'être retourné, je vis sept chandeliers d'or, 13 et, au milieu des sept chandeliers, quelqu'un qui ressemblait à un fils d'homme, vêtu d'une longue robe, et ayant une ceinture d'or sur la poitrine. 14 Sa tête et ses cheveux étaient blancs comme de la laine blanche, comme de la neige; ses yeux étaient comme une flamme de feu; 15 ses pieds étaient semblables à de l'airain ardent, comme s'il eût été embrasé dans une fournaise; et sa voix était comme le bruit de grandes eaux. 16 Il avait dans sa main droite sept étoiles. De sa bouche sortait une épée aiguë, à deux tranchants; et son visage était comme le soleil lorsqu'il brille dans sa force. 17 Quand je le vis, je tombai à ses pieds comme mort. Il posa sur moi sa main droite en disant: Ne crains point!" (Apocalypse 1 : 10 – 17)

Un témoin de Jéhovah m'avait affirmé qu'en toute bonne foi, on ne peut que reconnaitre que c'est Jésus qui était apparu à Daniel. Seulement, il affirmera que ce n'est pas Jésus qui parlera avec Daniel parce qu'au verset 10 Daniel affirme "10 Et voici, une main me toucha, et secoua mes genoux et mes mains. 11 Puis il me dit: Daniel, homme bien-aimé, sois attentif aux paroles que je vais te dire, et tiens-toi debout à la place où tu es; car je suis maintenant envoyé vers toi."

Il ajoutera aussi que dans la Version Jérusalem, a partir du verset 9, on a comme titre "apparition de l'ange"! Alors que pour le verset 1, on a comme titre  "Vision de l'homme vêtu de lin", preuve qu'on a deux apparitions.

Le problème de l'indication "Apparition de l'ange" que l'on retrouve avant le verset 9 dans la Bible de Jérusalem est qu'elle est introduite à un point où Daniel n'a pas fini de parler de l'être qu'il était entrain de décrire.

"J'entendis le son de ses paroles, et au son de ses paroles je défaillis et tombai face contre terre." (Daniel 10 : 9, Jérusalem)

Les paroles entendues par Daniel étaient celles de l'être qu'il venait de décrire avant le verset 9. Donc, jusqu'au verset 9 on n'a aucune apparition d'ange (vu que c'est Jésus qui était apparu à Daniel).

Si le verset 10 introduit un nouveau personnage, un ange, le "il me dit" du verset 11 pose problème puisque au verset 10 on ne parle que d'une main qui touche Daniel. Cela démontre que le "il" du verset 11, celui qui parle à Daniel, ne peut être que le personnage qu'il venait de décrire, pas la "main" qui venait de le toucher (au fait, il aurait dû dire "elle me parla" dans ce cas). Cela se remarque le plus quand on lit à partir du verset 4 :

" Le vingt-quatrième jour du premier mois, j'étais au bord du grand fleuve qui est Hiddékel. 5 Je levai les yeux, je regardai, et voici, il y avait un homme vêtu de lin, et ayant sur les reins une ceinture d'or d'Uphaz. 6 Son corps était comme de chrysolithe, son visage brillait comme l'éclair, ses yeux étaient comme des flammes de feu, ses bras et ses pieds ressemblaient à de l'airain poli, et le son de sa voix était comme le bruit d'une multitude. 7 Moi, Daniel, je vis seul la vision, et les hommes qui étaient avec moi ne la virent point, mais ils furent saisis d'une grande frayeur, et ils prirent la fuite pour se cacher. 8 Je restai seul, et je vis cette grande vision; les forces me manquèrent, mon visage changea de couleur et fut décomposé, et je perdis toute vigueur.9 J'entendis le son de ses paroles; et comme j'entendais le son de ses paroles, je tombai frappé d'étourdissement, la face contre terre. 10 Et voici, une main me toucha, et secoua mes genoux et mes mains. 11 Puis il me dit: Daniel, homme bien-aimé, sois attentif aux paroles que je vais te dire, et tiens-toi debout à la place où tu es; car je suis maintenant envoyé vers toi. Lorsqu'il m'eut ainsi parlé, je me tins debout en tremblant."

Tout bon professeur de français collerait un zéro à la personne qui après avoir lu ce texte n'arrivait pas à identifier le "il" du verset 11 avec l'homme vêtu de lin du verset 5, celui dont Daniel avait entendu le son de "ses paroles". Il y semble y avoir eu une autre main qui toucha Daniel, mais à bien lire le contexte, c'est le personnage que Daniel avait décrit qui commença à lui parler au verset 11.

Je reproduis ici comment on peut lire le verset 7 à 11 dans d'autres versions qui n'utilisent pas la même expression que Louis Segond pour décrire la situation que nous examinons :

"Je demeurai donc tout seul à contempler cette apparition impressionnante. Cependant mes forces me quittèrent, mon visage changea de couleur, il devint livide, et je me retrouvai sans aucune énergie. J'entendis le personnage prononcer des paroles; au bruit de sa voix, je perdis connaissance et m'écroulai le visage contre terre. Alors une main me toucha et me fit tenir, tout tremblant, sur mes genoux et mes mains. Le personnage me dit: A ces mots, je me mis debout en tremblant encore." (Français Courant)

"Moi, Daniel, je suis le seul à voir cet homme apparaître. Les gens qui sont avec moi ne voient rien. Pourtant, ils ont très peur et ils courent se cacher. Je reste donc seul à regarder cette vision étonnante. Mes forces s'en vont, mon visage change de couleur et devient très pâle. Je suis très faible. J'entends l'homme dire quelque chose. Au son de sa voix, je m'évanouis et je tombe, le front contre le sol. Alors une main me touche et me fait tenir tout tremblant sur mes genoux et mes mains. L'homme Dit: « Daniel, toi que Dieu aime, fais un effort pour comprendre les paroles que je vais te dire. Mets-toi debout, car je suis envoyé auprès de toi maintenant. » En entendant cela, je me relève en tremblant." (Parole de Vie)

De même qu'au verset 10, une main touche Daniel sans que ce dernier ne cause avec celui à qui appartient la main qui l'a touchée, mais plutôt avec le personnage qui lui était apparu et qu'il avait pris le temps de décrire (Jésus), au verset 16 un autre personnage intervient pour redonner de la force à Daniel, mais Daniel continue à parler avec Jésus.

"Mais un autre être, qui avait une apparence humaine, vint toucher mes lèvres, et je pus de nouveau ouvrir la bouche et parler. Je dis au personnage qui se tenait en face de moi: Mon seigneur, à cause de cette vision, l'angoisse m'a saisi et je me retrouve sans force." (Daniel 10 : 16, Français courant)

"et voici: une semblance de fils d'homme me toucha les lèvres. J'ouvris la bouche pour parler, et je dis à celui qui se tenait devant moi: "Mon Seigneur, à cette apparition, l'angoisse revient sur moi et je n'ai plus de forces." (Jérusalem)

"Mais quelqu'un qui ressemble à un homme touche mes lèvres. Je peux de nouveau ouvrir la bouche et parler. Je dis à celui qui se tient devant moi: « Mon seigneur, à cause de cette vision, je suis très inquiet et je n'ai plus de forces." (Paroles de Vie)

3. Le dilemme de Daniel 10

Quelqu'un de passage sur le blog m'avait demandé comment cela se peut-il que Jésus ait passé 3 semaines devant un ange déchu qui lui résistait et qu'il avait fallu la venue de Michaël pour qu'il puisse aller donner son message à Daniel.

Franchement, je ne crois pas avoir la réponse la plus complète à cette question, comme il me serait difficile de vous expliquer l'utilité des chérubins protecteurs autour du Dieu Tout Puissant, encore moins comment Dieu laissa à Satan le temps de détourner 1/3 des ses anges et surtout comment Dieu laisse Satan s'opposer à lui depuis plus de 6.000 ans. Plus de 6.000 que Dieu ne met pas hors d'état de nuire une de ses créatures qui s'oppose à lui sur tous les plans.

Mais, voici ma théorie pour répondre à la question.

Je part du fait que Dieu a établi un plan dès le début, un plan qui tient compte de toutes les probabilités et de toutes les erreurs qui pourront arriver de telle sorte que celles-ci ne mettront jamais en péril l'aboutissement de ce qu'il veut voir se réaliser à la fin.

Ainsi par exemple, avant même la fondation du monde et avant que l'homme ne pèche, Dieu avait déjà prédestiné le Christ comme Agneau pour racheter l'humanité pécheresse (pas les anges).

" 18 sachant que ce n'est pas par des choses périssables, par de l'argent ou de l'or, que vous avez été rachetés de la vaine manière de vivre que vous aviez héritée de vos pères, 19 mais par le sang précieux de Christ, comme d'un agneau sans défaut et sans tache, 20 prédestiné avant la fondation du monde, et manifesté à la fin des temps, à cause de vous, 21 qui par lui croyez en Dieu, lequel l'a ressuscité des morts et lui a donné la gloire, en sorte que votre foi et votre espérance reposent sur Dieu." (1 Pierre 1 : 18 - 21)

"13 Mais sa résolution est arrêtée; qui s'y opposera? Ce que son âme désire, il l'exécute. 14 Il accomplira donc ses desseins à mon égard, Et il en concevra bien d'autres encore." (Job 23 : 13 - 14)

"26 Après les soixante-deux semaines, un Oint sera retranché, et il n'aura pas de successeur. Le peuple d'un chef qui viendra détruira la ville et le sanctuaire, et sa fin arrivera comme par une inondation; il est arrêté que les dévastations dureront jusqu'au terme de la guerre." (Daniel 9 : 26)

" L'Éternel a exécuté ce qu'il avait résolu, Il a accompli la parole qu'il avait dès longtemps arrêtée,.."(Lamentations 2 : 17)

A cause même de ce fait qu'il a un plan qui doit s'accomplir selon ce qu'il a arrêté, Dieu a non seulement établi des règles, mais il s'est aussi auto limité dans les actions qu'il doit accomplir dans le temps. Ainsi, tant que ne surviendra pas l'antéchrist, il ne détruira pas complètement la terre. Il y a aussi le fait qu'avant que Satan ne soit enfermé pour milles ans, Dieu ne le jettera pas dans l'étang de feu (bien que s'il le veut, il peut le faire disparaitre en un claquement des doigts).

"29 Et voici, ils s'écrièrent: Qu'y a-t-il entre nous et toi, Fils de Dieu? Es-tu venu ici pour nous tourmenter avant le temps?" (Matthieu 8 : 29)

De même, bien qu'il en avait toutes les capacités, Jésus n'avait pas fait appel à l'armée céleste le jour de son arrestation parce qu'il fallait que ce qui a été arrêté s'accomplisse.

" 53 Penses-tu que je ne puisse pas invoquer mon Père, qui me donnerait à l'instant plus de douze légions d'anges? 54 Comment donc s'accompliraient les Écritures, d'après lesquelles il doit en être ainsi? " (Matthieu 26 : 53 - 54)

Dans le plan établi de Dieu, il y avait aussi la méthode par laquelle Dieu va mettre une fois pour toute fin à la puissance des ténèbres, comment il va pourvoir du moyen pour vaincre le Diable. Le moyen choisi par Dieu est une humiliation totale pour Satan et ses démons puisqu'eux qui sont des anges déchus (mais restent puissant en force) vont être humilié au travers de l'homme, un être crée de peu inférieur aux anges (2 Pierre 2 : 11).

"6 Or quelqu'un a rendu quelque part ce témoignage: Qu'est-ce que l'homme, pour que tu te souviennes de lui, Ou le fils de l'homme, pour que tu prennes soin de lui? 7 Tu l'as abaissé pour un peu de temps au-dessous des anges, Tu l'as couronné de gloire et d'honneur, 8 Tu as mis toutes choses sous ses pieds. En effet, en lui soumettant toutes choses, Dieu n'a rien laissé qui ne lui fût soumis. Cependant, nous ne voyons pas encore maintenant que toutes choses lui soient soumises. 9 Mais celui qui a été abaissé pour un peu de temps au-dessous des anges, Jésus, nous le voyons couronné de gloire et d'honneur à cause de la mort qu'il a  soufferte, afin que, par la grâce de Dieu, il souffrît la mort pour tous. 10 Il convenait, en effet, que celui pour qui et par qui sont toutes choses, et qui voulait conduire à la gloire beaucoup de fils, élevât à la perfection par les souffrances le Prince de leur salut." (Hébreux 2 : 6 – 10)

Dieu avait prévu que c'est à l'occasion même du rachat de l'homme sur la croix de Golgotha que son Fils incarné vaincra aussi les forces du mal et qu'il les dépouillera de leur puissance.

"14 il a effacé l'acte dont les ordonnances nous condamnaient et qui subsistait contre nous, et il l'a détruit en le clouant à la croix; 15 il a dépouillé les dominations et les autorités, et les a livrées publiquement en spectacle, en triomphant d'elles par la croix." (Colossiens 2 : 14 - 15)

Ainsi je crois que si Dieu met plus de 6.000 pour en finir avec Satan qui s'oppose à lui et si Jésus avait mis au moins 3 semaines face à l'Ange déchu gardien du royaume de perse qui s'opposait à lui, c'est à cause de l'autolimitation dans les actions à accomplir afin de ne pas faire échouer le plan établi.

"29 Et voici, ils s'écrièrent: Qu'y a-t-il entre nous et toi, Fils de Dieu? Es-tu venu ici pour nous tourmenter avant le temps?" (Matthieu 8 : 29)

"Comportez-vous entre vous comme on le fait quand on connaît Jésus-Christ:  Il possédait depuis toujours la condition divine, mais il n'a pas voulu demeurer de force l'égal de Dieu.  Au contraire, il a de lui-même renoncé à tout ce qu'il avait et il a pris la condition de serviteur. Il est devenu homme parmi les hommes, il a été reconnu comme homme; il a choisi de vivre dans l'humilité et s'est montré obéissant jusqu'à la mort, la mort sur une croix. C'est pourquoi Dieu l'a élevé à la plus haute place et lui a donné le nom supérieur à tout autre nom. Il a voulu que, pour honorer le nom de Jésus, tous les êtres vivants, dans les cieux, sur la terre et sous la terre, se mettent à genoux, et que tous proclament, à la gloire de Dieu le Père: <<Jésus est le Seigneur!>>." (Philippiens 2 : 5 – 11)

Comme je vous le disais, ça c'est mon avis et je ne crois pas avoir la réponse complète à la question.

imprimer cet articleImprimer Enregistrer l'article sous format PDFEnregistrer l'article sous format PDF

16 Commentaires:

Les commentaires sur ce blog sont modérés pour 3 raisons : 1) Eviter la publication des commentaires spams dont Café biblique est la cible; 2) Que Je puisse prendre connaissance de chaque commentaire étant donné que je ne suis pas connecté tous les jours et 3) Que je ne puisse pas rater une discussion qui avancerait en mon absence. Je vous remercie pour la compréhension.

Chaque commentaire publié sur ce site engage la responsabilité de son auteur. Toutefois, l'éditeur de Café Biblique se réserve le droit d'utiliser tous les commentaires publiés ici dans ses autres publications, sous n'importe quel format.

Veuillez respecter les lois de votre pays, les lois universelles, le bon sens ainsi que la bienséance dans votre commentaire.

Pour répondre à un commentaire, cliquez sur "Répondre" juste en bas du commentaire auquel vous voulez répondre.

  1. Je voulais savoir selon toi l'être qui est apparu a Daniel est-il Jésus ou pas???

    RépondreSupprimer
  2. Je ne suis pas Temoin de Jehovah; mais c'est dommage que ton commentaire qui avais bien commencé cherche à contredire les TJ avant de rechercher la vérité.

    L'ange qui vient fortifier Daniel n'est pas Jesus, car Jesus est loin de Daniel,il est " au dessus des eaux du fleuve" Daniel 12:6;alors que Daniel se trouve sur le bord du fleuve.

    D' ailleurs c'est limité la toute puissance de Dieu que de dire qu'une créature a pu lui résister.

    L'ange au dessus du fleuve est bien Jesus ,c'est Mickael(semblable à Dieu).C'est Le meme qui marche parmis les 7 chandeliers qui sont les 7 yeux de Dieu parcourant la terre(zacharie 4:10), ce sont les 7 esprits se trouvant en la presence de Dieu( apocalypse 5:6. 8:11).
    Il y a beaucoup de versets qui prouvent que l'ange de l'Eternel c'est Jesus , c'est Lui qui apparait dans le buissant ardent, (Moise se prosterne) il apparait a Abram, à Josué avant de détruire Sodome etc...........
    Que Dieu nous éclaire!!!!!!!!
    Seul Jesus le Premier peut combattre des Dominations, ce "Cherubin aux ailes deployées" sur qui l'Eternel des armées s'asseyait.
    Il y a beucoup de choses à dire mais ce serait trop long.

    RépondreSupprimer
  3. Salut Bien aimé et merci beaucoup pour votre intervention.

    Si vous analysez bien votre explication, vous remarquerez qu'en fait vous ne contredisez pas ce que j'ai affirmé ici.

    La traduction anglaise de la septante que vous citez dit bien "it" (ELLE) quand elle parle de la main, mais lorsqu'elle parle de celui qui parle à Daniel, on utilise "He" (IL).

    D'ailleurs, le fait que vous me citiez Daniel 12 : 6 pour démontrer que Jésus était au déssus du Fleuve permet de renforcer mon argumentaire selon lequel Jésus n'est pas celui qui toucha Daniel afin de le fortifier mais plutôt un ange dont on signale simplement l'action en parlant de sa main qui touche.

    Lisez bien mon article, vous verrez que je m'oppose clairement à l'idée que Jésus était celui qui toucha Daniel afin de le fortifier .

    Donc, étant donné que la main qui toucha Daniel devait appartenir à l'un de deux anges qui se tenait pas très loin du fleuve et, étant donné que Jésus est celui qui était au dessus du fleuve et qui parlait à Daniel, il ne pouvait pas être Michaël puisque lui-même parle de Michaël comme de quelque différent de lui.

    Comment pouvez-vous affirmer que je limite la puissance de Dieu quand j'affirme qu'un ange lui résiste ? Ne lit-on pas dans la Bible au sujet de certaines personnes qu'elles ne font que résister à Dieu ?

    "Étienne dit encore aux gens du Tribunal: « Vous êtes des hommes têtus, vos coeurs et vos oreilles sont fermés à Dieu. Vous résistez toujours à l'Esprit Saint. Vous êtes comme vos ancêtres!" (Actes 7 : 51, Parole de Vie)

    Vous faites un amalgame entre Michaël et l'ange de l'Eternel dont on parle dans la Bible. Que Dieu vous éclaire à découvrir la vérité.

    Mon but ne pas de contredire les témoins de Jéhovah, si cela était le cas, j'irais jusqu'à contredire les choses vraies contenues dans certains de leurs enseignements (que Dieu m'en préserve).

    Cela fera sept ans que j'ai étudié la question, j'ai lu toutes les positions, les avis pour et les contre, venant des témoins de Jéhovah et de ceux qui ne le sont pas comme vous, mais jusque là, aucune preuve solide ne démontre que Jésus est Michaël.

    Daniel 10 reste la plus grande preuve que Jésus n'est pas Michaël. Relisez mon article sans préjugé, et vous verrez combien les écritures s'agencent pour démontrer que Jésus n'est pas Michaël.

    RépondreSupprimer
  4. Merci d'avoir répondu;
    Vous dites que Daniel 10 est la plus grande preuve que Jésus n'est pas Micael et moi je trouve justement que Daniel prouve qu'il est Micael.

    Tout d'abord, ce que je trouve interessant, c'est qu'on est d'accord sur le fait que ce n'est pas Jesus qui touche Daniel.
    Lorsque jesus parle Daniel est etourdi et tombe la face contre le sol,languissant.
    Alors une main le touche, et quelqu'un lui parle(si c'était a nouveau Jesus il serait encore étourdi, non?).....
    Pourquoi voulez que la traduction dise:"la main dit:..." Une main ne peut parler!

    Et si c'est Jesus qui parle; pourquoi il est dit au verset 18:"il me toucha de nouveau" et au verset 20:"sais tu pourquoi je suis venu vers toi?......" et verset 21:"Personne ne m'aide ne m'aide contre ceux la excepté Micael..."

    Au chp 11 il continue et dit:"Moi , la premiere année de Darius, le Mede, j'étais aupres de lui pour l'aider et le soutenir"......Daniel 9 nous indique que la premiere année de Darius l'ange Gabriel est descendu en réponse à la priere de Daniel.

    Pour moi il est clair que c'est Gabriel qui parle à Daniel, qui le touche pour le fortifier.

    En outre, le terme "l'un des principaux chefs" est mieux traduit en utilisant l'hebreux:"le premier des principaux chef" ............D'ailleurs Daniel 12:1 est plus explicite "Micael,le grand chef" ou"l'ainé des chefs" ou "le plus considéré des chefs"

    ERIC

    RépondreSupprimer
  5. Mon cher ERIC,

    Votre analyse aurait pu être vraie si vous n'aviez pas omis un fait important, la personne qui touche Daniel au verset 18 est introduite au verset 16.

    Daniel est en fait touché trois fois. D'abord au verset 9 (par une main dont il n'identifie pas le propriétaire), puis au verset 16 (quelqu'un qui avait l'apparence d'un homme touche ses lèvres) et enfin au verset 18 (la personne à l'apparence d'un homme le touche de nouveau). Donc, quand Daniel dit "il me toucha de nouveau", il parle celui qui avait l'apparence d'un homme (introduit au verset 16).

    "Mais quelqu'un qui ressemble à un homme touche mes lèvres. Je peux de nouveau ouvrir la bouche et parler. Je dis à celui qui se tient devant moi: « Mon seigneur, à cause de cette vision, je suis très inquiet et je n'ai plus de forces. 17 Je ne suis pas quelqu'un d'important, et maintenant, je n'ai plus ni force ni souffle. Alors, mon seigneur, comment est-ce que je peux parler à quelqu'un comme toi? » 18 Aussitôt celui qui ressemble à un homme me touche encore une fois pour me rendre des forces. 19 L'autre personnage me dit: « Toi que Dieu aime, n'aie pas peur! Sois en paix. Reprends courage, retrouve tes forces! » Pendant qu'il me parle, mes forces reviennent et je dis: « Mon seigneur, tu peux me parler, parce que tu m'as rendu des forces. » 20 Il me demande alors: « Est-ce que tu sais pourquoi je suis venu auprès toi? Je suis venu t'annoncer ce que dit le livre où la vérité est écrite. Pourtant, je dois encore combattre l'ange qui protège la Perse. Au moment où je pars là-bas, l'ange qui protège la Grèce arrive. Et personne ne m'aide à lutter contre ces deux ennemis, sauf Michel, l'ange qui protège Israël." (Daniel 10 : 16 - 20, Parole de Vie)

    Vous remarquez dans les passages ci-haut que Daniel affirme que quelqu'un qui ressemble à un homme le touche, mais que lui Daniel parle plutôt à celui qui se tient devant lui (verset 16). Au verset 18 il affirme que celui qui ressemble à un homme le touche à nouveau, mais au verset 19 il dit "l'autre personnage me dit", car celui qui lui parle est le personnage qui se tient devant lui (Jésus), pas celui qui le touche.

    Il est vrai qu'à chaque fois que Jésus parle à Daniel, il est étourdi et tombe au sol languisant, mais un ange (quelqu'un qui ressemble à un homme) vient le toucher pour le fortifier à deux reprises (après qu'une main l'ait touché une première fois, voir verset 10). Ainsi, Daniel peut continuer à écouter Jésus (qu'il appelle "Mon Seigneur").

    D'ailleurs, vous même vous donnez la preuve que ce n'est pas Gabriel qui parle à Daniel puisque celui qui parle à Daniel affirme que la première année de Darius, il était auprès de Michaël pour l'aider et le soutenir (cfr Daniel 10 : 20). Pourtant, la première année de Darius, Gabriel était auprès de Daniel. Donc, le personnage qui parle à Daniel au chapitre 10 et 11 n'est pas Gabriel.

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour;
    nous devons etre honnetes dans la recherche de la vérité.Le but est de connaitre la vérité afin qu'elle nous libere. La bible s'explique par elle méme, meme si cela peut affecter notre comprehension et des convictions qui nous semblait établies.

    Je suis désolé mais dans toutes les versions que j'ai lues(second,darby,martin,jerusalem,king james,chouraki) il n'est pas ecrit dans Daniel 10:19".l'autre personnage me dit"...mais "Il me dit.....".
    En plus vous vous contredisez,car si vous etes d'accord que la voix de Jesus etourdi Daniel;alors pourquoi dit il au verset 19:"comme il me parlait je pris des forces,et je dis:"que mon Seigneur parle,car tu m'as fortifié"

    Ce n'est pas parce qu'il dit seigneur,qu'il s'adresse forcement à JESUS , ce terme s'applique aussi aux rois(Daniel 1:10)et aux anges(ZACHARIE 4:4,5).

    Daniel est étourdi et languissant, il ne regarde pas qui le touche, son regard est tourné vers le sol, il sent qu'il est plusieurs fois touché, et plus il se fortifie, plus sa vision de celui qui le touche s'éclaircit:une main,puis apparence d'homme.

    Quant au personnage que vous réfutez etre Gabriel, je trouve que votre est vraiment farfelu.
    Dans Daniel 9, l'ange Gabriel descend pour pour répondre à la priere de Daniel(voir Daniel 9,Esdras 5).
    C'est pour exaucer sa priere (Daniel 9:17-18)qu'il se tient pres de Darius pour le guider dans ces choix.

    ERIC

    RépondreSupprimer
  7. Bonjour Eric!

    Je trouve un peu "bizarre" que l'ange qui parle à Daniel cite Michael de cette façon, alors que ce même Michael est présent( au dessus des eaux). Vous ne trouvez pas vous? Moi si! Pourquoi parler ainsi de Michael, si lui même est présent(pas très loin: il est juste au dessus des eaux, donc à quelques mètres!) Je trouve un peu...bof

    L'Ange qui parle à Daniel n'est pas Gabriel, on ne va tourner les versets et essayer de comprendre ce qu'on a lu, on le sait par une simple logique la voici: Daniel a déjà vu Gabriel, et vu que ce même Daniel n'a pas vu des millions d'anges dans sa vie, on peut en déduire que Si l'ange était effectivement Gabriel, Daniel l'aurait reconnu...Quand même!!

    la traduction "le premier des principaux Chefs" que vous citez est interessante, c'est à croire que la majorité des Taduction sont passées à côté du véritable sens. " Un des principaux..."( TOB, Jérusalem, PDV, BFC, NBS)

    Soyons quand même gentil avec vous ok? Disons que Michael est LE PREMIER DES PRINCIPAUX chefs, Bon ça ne rivalise pas avec "SEIGNEUR de tous les seigneurs, ROI de tous les rois" Apocalypse 19,16. Merci...

    RépondreSupprimer
  8. Juste signaler à Eric que j'ai vu son dernier commentaire et que je prépare à ce propos une réponse, un peu longue certes, mais qui devrais montrer pourquoi il est préssé dans ses analyses et ne prend pas le temps de confronter la totalité des Ecritures.

    Je crois que son commentaire ainsi que mes réponses seront postés d'ici demain matin (un peu trop en mouvements ces jours-ci).

    RépondreSupprimer
  9. Mon cher ERIC ,

    Ne vous semble-t-il pas que le premier qui doit profiter de votre conseil au sujet de la compréhension de la Bible c'est bien vous-même, car des vos précédents commentaires un constat s'impose :

    1) Primo, Vous êtes pressez dans votre lecture, ce qui fait que vous passez outre des éléments important qui remettent en cause votre argument

    je prend juste exemple du fait que dans votre premier commentaire vous vouliez me démontrer que celui qui avait touché Daniel n'était pas Jésus. Hors, dans mon article, c'était justement cela que je démontrais.

    En citant Daniel 10 : 18, où on parle de "me toucha de nouveau" que vous essayiez de lier avec le "une main me toucha" du verset 10, vous étiez passé outre le verset "un personnage semblable à un fils d'homme me toucha" du verset 16.

    2) Secundo, vous analysez les écrits par mourceaux, même les éléments (versets) d'un même chapitre vous les analysez d'une manière isolée, enlevant ainsi de leur contextes certains phrases sur lesquelles vous basez vos arguments.

    Vous dites par exemple (je vous cite) : En plus vous vous contredisez,car si vous etes d'accord que la voix de Jesus etourdi Daniel;alors pourquoi dit il au verset 19:"comme il me parlait je pris des forces,et je dis:"que mon Seigneur parle,car tu m'as fortifié"

    Si seulement vous aviez aussi pris en compte le verset 18 où l'on affirme que Daniel avait été de nouveau touché pour être fortifié, vous auriez compris pourquoi il reprenait des forces pendant que Jésus lui parlait.

    Vous dites encore "Daniel est étourdi et languissant, il ne regarde pas qui le touche, son regard est tourné vers le sol" . Pourquoi dit-il alors "Et voici, quelqu'un qui avait l'apparence des fils de l'homme toucha mes lèvres." Non seulement il voit celui qui le toucha, le décrit en affirmant qu'il a l'apparence des fils de l'homme, mais affirme aussi qu'il le touche les lèvres.

    Dites-nous sur quel verset basez vous l'affirmation selon laquelle la "vision de celui qui le touche s'éclaircit:une main,puis apparence d'homme." Où est-il écrit que sa vision était floue au début ? N'a-t-il pas commencé à décrire dans les moindres détails celui qui lui était apparu et tout ce qui se passait autour de lui ? N'êtes-vous pas entrain de vouloir faire passer des "convictions qui vous semblait établies" ?

    Et puis, comme le souligne Henry Saker, Daniel avait déjà vu Gabriel (Daniel 8 : 16), au point que quand il revoit quelques années plus tard (comparer Daniel 8 : 1 et Daniel 9 : 1), il affirme "Gabriel, que j'avais vu précédemment dans une vision" (Daniel 9 : 21) pour l'identifier. Vous voulez nous faire croire que Daniel revoit ce même Gabriel au chapitre 10 et parle de lui en disant de lui "quelqu'un qui avait l'apparence des fils de l'homme" ? Etes-vous sérieux ?

    Vous me ditez pourquoi je tient à voir écrit "elle me parla" après "une main me toucha" du verset 9, affirmant qu'une main ne parle pas. Justement, puisqu'une main ne parle pas, si Daniel voulait indiquer que c'est le détenteur de la main qui avait commencé à parler, il aurait un introduit un élément pour souligner que celui qui lui parlait était celui qui venait de le toucher. Il aurait ainsi pu dire "Celui qui m'avait touché me dit" ou "l'être qui venait de me toucher me dit"... Mais, Daniel ne le fait pas.

    Après avoir décrit Jésus dans le détails (j'espère qu'on est d'accord que c'est Jésus qu'il décrit), il ouvre une paranthèse pour souligner qu'une main l'avait touché, puis affirme qu"il" lui dit... Qui d'autre aurait parlé si ce n'est celui qu'il venait de décrire en parlant de lui à la troisième personne du singulier ?

    RépondreSupprimer
  10. Voyons maintenant, en analysant les différentes versions, pourquoi le personnage qui touche Daniel au verset 16 et au verset 18 n'est pas celui qui lui parle au verset 19 (et nous verrons ce au dessus de quoi vous êtes passé dans les différentes versions que vous avez lu).

    "16 et voici: une semblance de fils d'homme me toucha les lèvres. J'ouvris la bouche pour parler, et je dis à celui qui se tenait devant moi: "Mon Seigneur, à cette apparition, l'angoisse revient sur moi et je n'ai plus de forces. 17 Et comment le serviteur de mon Seigneur que voici, pourra-t-il parler avec mon Seigneur, alors que déjà il n'est plus de force en moi et que le souffle m'abandonne?" 18 De nouveau l'apparence humaine me toucha et me réconforta. 19 Il dit: "Ne crains point, homme des prédilections; paix à toi, prends force et courage!" Et tandis qu'il me parlait, je me sentais fortifié et je dis: "Que mon Seigneur parle, car tu m'as réconforté."" (Daniel 10 : 16 - 19, Jérusalem)

    D'abord, au verset 16, Daniel distingue celui qui le touche de celui à qui il parle. Puis bien qu'il souligne que l'apparence humaine le touche de nouveau (verset 18), le il dit du verset 19 ne fait pas du tout référence à "l'apparence humaine" (sinon Daniel aurait dit "celui à l'apparence humaine me dit"). le il dit renvoi donc à "celui qui se tenait devant moi".

    "16 Et voici, comme la ressemblance des fils des hommes toucha mes lèvres. Et j'ouvris ma bouche et je parlai, et je dis à celui qui se tenait devant moi: Mon seigneur, par la vision les douleurs m'ont saisi, et je n'ai conservé aucune force. 17 Et comment le serviteur de mon seigneur, que voici, parlerait-il avec mon seigneur, que voici? Car pour moi, dès maintenant, aucune force ne subsiste en moi, et il ne reste plus en moi de souffle. 18 Et comme l'aspect d'un homme me toucha de nouveau, et me fortifia, et il dit: 19 Ne crains pas, homme bien-aimé; paix te soit! sois fort, oui, sois fort! Et comme il parlait avec moi, je pris des forces, et je dis: Que mon seigneur parle, car tu m'as fortifié 20 Et il dit: Sais-tu pourquoi je suis venu vers toi? Et maintenant, je m'en retournerai pour combattre contre le chef de la Perse; et quand je sortirai, voici, le chef de Javan viendra." (Daniel 10 : 16 - 20, Darby)

    De la version Darby, on comprend encore que Daniel distingue "la ressemblance des fils des hommes" qui touche ses lèvres de "celui qui se tenait devant lui". A celui qui se tient devant lui Daniel dit "Mon Seigneur". Bien qu'il semble celui qui adresse des paroles reconfortante à Daniel au verset 19 est l'aspect d'un homme qui le touche de nouveau, il est clair que c'est à celui qui se tient devant lui que Daniel s'adresse quand il affirme "Que mon seigneur parle".

    Et puis, puisque celui qui lui parle dit "Sais-tu pourquoi je suis venu vers toi?" (verset 20), il ne peut pas être "celui à l'aspect d'un homme" puisqu'il n'est introduit qu'au verset 16. D'ailleurs, Daniel parle de celui qui est devant lui comme de "l'homme vêtu de lin" pas comme "celui à l'aspect d'un homme" et vu que c'est "l'homme vêtu de lin" (Jésus) qui avait dit à Daniel "Je suis maintenant envoyé vers toi" (verset 11), il est clair que c'est lui qui demande à Daniel "Sais-tu pourquoi je suis venu vers toi?" (verset 20).

    RépondreSupprimer
  11. "16 And, behold, one like the similitude of the sons of men touched my lips: then I opened my mouth, and spake, and said unto him that stood before me, O my lord, by the vision my sorrows are turned upon me, and I have retained no strength. 17 For how can the servant of this my lord talk with this my lord? for as for me, straightway there remained no strength in me, neither is there breath left in me. 18 Then there came again and touched me one like the appearance of a man, and he strengthened me, 19 And said, O man greatly beloved, fear not: peace be unto thee, be strong, yea, be strong. And when he had spoken unto me, I was strengthened, and said, Let my lord speak; for thou hast strengthened me.20 Then said he, Knowest thou wherefore I come unto thee? and now will I return to fight with the prince of Persia: and when I am gone forth, lo, the prince of Grecia shall come. " (Daniel 10 : 16 - 19, King James)

    Ici encore, Daniel distingue "one like the similitude of the sons of men" (celui à l'apparence des fils des hommes) de "him that stood before me" (celui qui se tenait devant moi). La suite de la traduction étant similaire à celle de Darby, réportez vous au commentaire précédent, notamment le fait que c'est "a certain man clothed in linen" (l'homme vêtu de lin, Jésus) qui avait dit à Daniel "for unto thee am I now send" (Je suis maintenant envoyé vers toi) (verset 11), il est clair que c'est lui qui demande à Daniel "Knowest thou wherefore I come unto thee ?" (Sais-tu pourquoi je suis venu vers toi?) (verset 20).

    Je n'ai malheureusement pas les versions Martin et chouraki à ma disposition.

    Comme vous pouvez le constater, je n'ai pas été malhonnête en utilisant la version que j'avais à portée des mains ("Parole de Vie", que je n'ai d'ailleurs pas traduit) pour vous démontrer qu'il existe deux personnages qui interviennent du verset 16 au verset 19, et que celui qui parle à Daniel n'est pas celui qui le touche. D'ailleurs, la traduction de la version Parole de Vie est très similaire à celle de la Bible en Français Courant.

    "16 Mais un autre être, qui avait une apparence humaine, vint toucher mes lèvres, et je pus de nouveau ouvrir la bouche et parler. Je dis au personnage qui se tenait en face de moi: 18 Aussitôt celui qui avait une apparence humaine me toucha de nouveau pour me redonner des forces, 19 et l'autre personnage me dit: Au fur et à mesure qu'il me parlait, mes forces revenaient. Je lui dis alors: " (Daniel 10 : 16 - 19, Français courant)

    Ainsi, je puis encore affirmer avec force que Daniel 10 reste la plus grande preuve que Jésus n'est pas Michaël.

    RépondreSupprimer
  12. Bonjour,
    ce sera sans doute ma derniere intervention, je désire simplement que vous fassiez preuve d'honneteté intellectuelle, comme vous l'avez toujours fait,en publiant ce commentaire afin que chacun fasse son choix sur les deux arguments présentés.

    Tout d'abord, nous sommes d'accord que "l'Homme aux yeux de feu" est bien Jésus.
    Et quand Daniel entend le son de Sa voix il tombe sur le sol, étourdi (en hebreu RADAM = inconscient, etourdi, endormi).

    Ensuite une main le touche."Puis il me dit:...."(v 11).

    Et c'est là qu'il y a divergence entre ceux qui disent que c'est Jésus qui parle, et ceux qui disent que c'est l'ange qui parle(en fonction des versions).

    Nous allons comment la bible s'explique elle meme:
    1-Pour défendre la thèse que Jésus a eu besoin de l'aide d'une créature pour venir à son aide, on nous dit que Dieu meme a besoin de cherubins protecteurs!

    "...Je te fais disparaitre,cherubin protecteur, du milieu des pierres ardentes" (ezechiel 28:16)
    Or si vous cherchez, vous trouverez que c'est le mot hebreu CAKAK (= enclore, ombrager, couvrir,proteger) qui est utilisé.

    "les cherubins etendront les ailes par dessus,couvrant de leurs ailes le propitiatoire" (exode 25:20).
    "Tu était un cherubin oint, aux ailes déployées..." (ezechiel 28:14).
    "Sous le ciel leurs ailes étaient droites, l'une contre l'autre.......le bruit de leurs ailes...pareil à la voix du tout puissant..." (ezechiel 1:22-25).
    "L'aspect de ces animaux ressemblait à des charbons de feu ardents..." ( ezechiel 1:13).

    "Te voilà tombé du ciel, porteur de lumiere (HEYLEL en hebreu),fils de l'aurore !tu es abattu toi le vainqueur des nations" (esaie 14:12).
    "La gloire du Dieu d'Israel s'éleva du chérubin sur lequel elle était, et se dirigea vers le seuil de la maison...." (ezechiel 9:3)

    2-Ce chérubin portait "l'Eternel des armées,assis sur les chérubins! C'est toi qui est le seul Dieu de tous les royaumes de la terre, c'est toi qui a fait les cieux et la terre" (esaie 37:16).

    3-Ce chérubin a été créé par Jésus:
    "Car en Lui ont été créées toutes choses qui sont dans les cieux et sur la terre, les visibles et les invisibles; Trones,dignités,dominations,autorités.Tout a été créé par Lui et pour Lui." (colossiens 1:16)

    "je vis une femme assise sur une bete écarlate,....ayant 7 tetes et 10 cornes... Il combattront contre l'Agneau et l'Agneau les vaincra ,parce qu'Il est le Seigneur des seigneurs et le Roi des rois....." (Apocalypse 17:1-18).

    A____ Remarquons que la femme a la meme puissance que la bete (7 tetes et 10 cornes).

    "Puis je vis monter de la mer une bete qui avait 7 tetes et 10 cornes....et le dragon lui donna sa puissance et son trone et une grande autorité...il lui fut donné de faire la guerre aux saints et de les vaincre" (Apocalypse 13:1-10).
    B____Remarquons que la bete a la meme puissance que le dragon (7 tetes et 10 cornes).

    "Un autre signe parut dans le ciel, et voici c'était un grand dragon rouge ayant 7 tetes et 10 cornes....sa queue entrainait le tiers des etoiles du ciel et les jetait sur la terre....Et il y eut guerre dans le ciel.Michel et ses anges combatirent contre le dragon...."(Apocalypse 12:3-12)

    Donc seulement l'Archange Michel et l'Agneau de Dieu peuvent combattre cette puissance.

    Faites vous meme votre conclusion.

    Que Dieu vous benisse tous et toutes.


    ERIC



    (Apocalypse 12:3__13:1-7___17:1-14)

    RépondreSupprimer
  13. Mon Cher Eric,

    Encore merci pour votre intervention et même si elle était probablement la dernière pour cet article, j'espère que nous continuerons à partager sur les autres.

    Seulement, permettez que je souligne quelques amalgames que vous introduisez dans votre syllogisme, amalgames qui font que la réponse ne serait pas valide si elle

    1) Je n'ai pas dit que même Dieu a besoin des anges protecteurs, mais j'appelle chacun à constater qu'auprès de Dieu il se trouve des anges protecteurs bien qu'étant le Tout-Puissant, il n'en a pas du tout besoin.

    Ceci était justement dans le but de souligner que le rôle que Dieu fait jouer aux anges à ses côtés ou dans les actions qu'il mène ne signifie pas du tout qu'il ne pouvait lui-même les accomplir ou que sans l'action de ces anges il aurait été bloqué.

    2)Je parle des chérubins (au pluriel) mais dans votre syllogisme, bien que vous citez des passages où l'on parle clairement des chérubins au pluriel, vous singulariser l'affaire faisant comme si toutes ces références ne concerne qu'un chérubin particulier. Ceci conduit à un amalgame dans les passages que vous citez pour appuyer votre thèse.

    Par exemple :

    "Te voilà tombé du ciel, porteur de lumiere (HEYLEL en hebreu),fils de l'aurore !tu es abattu toi le vainqueur des nations" (esaie 14:12).
    "La gloire du Dieu d'Israel s'éleva du chérubin sur lequel elle était, et se dirigea vers le seuil de la maison...." (ezechiel 9:3)

    Bien que le premier passage que vous avez cité parle certainement de Satan, le deuxième ne parle pas de lui mais soit du chérubin sclupté sur l'arche de l'alliance qui se trouvait dans le lieu Très Saint du temple (C'est sur les chérubins scluptés sur l'arche de l'alliance qu'apparaissait la gloire de Dieu),soit d'un des chérubins qui accompagnaient la gloire de Dieu dans le temple.

    "les cherubins etendront les ailes par dessus,couvrant de leurs ailes le propitiatoire et se faisant face l'un à l'autre; les chérubins auront la face tournée vers le propitiatoire. 21 Tu mettras le propitiatoire sur l'arche, et tu mettras dans l'arche le témoignage, que je te donnerai. 22 C'est là que je me rencontrerai avec toi; du haut du propitiatoire, entre les deux chérubins placés sur l'arche du témoignage, je te donnerai tous mes ordres pour les enfants d'Israël." (exode 25:20 - 22)

    "5 Le bruit des ailes des chérubins se fit entendre jusqu'au parvis extérieur, pareil à la voix du Dieu tout-puissant lorsqu'il parle. 6 Ainsi l'Éternel donna cet ordre à l'homme vêtu de lin: Prends du feu entre les roues, entre les chérubins! Et cet homme alla se placer près des roues. 7 Alors un chérubin étendit la main entre les chérubins vers le feu qui était entre les chérubins; il en prit, et le mit dans les mains de l'homme vêtu de lin. Et cet homme le prit, et sortit." (Ezéchiel 10 : 5 - 7)

    Si le chérubin dont parle Ezéchiel 9 : 3 était un ange en activité, cela ne pouvait nullement être Satan puisqu'à l'époque du Premier temple, Satan qui s'était déjà rebellé contre Dieu ne pouvait pas porter la Gloire du Dieu d'Israël dans le temple. Donc, votre point 2 n'est pas correct (d'ailleurs, alors que vous commencez par ce chérubin (singulier), le verset que vous citez parle des "chérubins" (pluriel)).

    RépondreSupprimer
  14. 3)Dans votre citation entre coupée d'Apocalypse 17, il aurait été sage de souligne que le "ils combattront l'agneau" ne fait pas référence à la femme et la bête, mais plutôt à la bête et ses dix cornes qui sont dix rois. D'ailleurs, la bête et ses dix cornes combattront la femme, la dépouilleront et la consumeront bien avant de combattre l'agneau (voir verset 16).

    "12 Les dix cornes que tu as vues sont dix rois, qui n'ont pas encore reçu de royaume, mais qui reçoivent autorité comme rois pendant une heure avec la bête. 13 Ils ont un même dessein, et ils donnent leur puissance et leur autorité à la bête. 14 Ils combattront contre l'agneau, et l'agneau les vaincra, parce qu'il est le Seigneur des seigneurs et le Roi des rois, et les appelés, les élus et les fidèles qui sont avec lui les vaincront aussi." (Apocalypse 17 : 12 - 14)

    Le verset 18 d'apocalypse 17 montre clairement que même les appéls, élus et les fidèles pourront combattre la puissance que vous citez et même la vaincre.
    C'est pourquoi, dans Apocalypse 12 où on parle de la victoire de Michaël et ses anges sur le Diable, on ajoute au sujet des appelés, des élus et des fidèles qu'11 Ils l'ont vaincu à cause du sang de l'agneau et à cause de la parole de leur témoignage, et ils n'ont pas aimé leur vie jusqu'à craindre la mort." (Apocalypse 12 : 11)

    Vu que les anges de Dieu n'ont pas à craindre pour leur vie, il est clair que ceux dont on parle ic parmi ceux qui ont vaincu le Diable sont des humains. Il est donc, faux de dire que seul l'Archange Michaël et l'Agneau de Dieu peuvent combattre cette puissance puisque les anges accompagnant Michaël, les appélés, les élus et les fidèles le peuvent aussi.

    Ainsi, difficile de conclure à partir de votre raisonnement que Jésus est Michaêl.

    RépondreSupprimer
  15. Jimmy LO WING

    BONJOUR à tous, je voudrais apporter un point pour confirmer que l'archange MICAEL n'est pas JESUS-CHRIST.
    Dans DANIEL 10 aux versets 5 et 6, Daniel décrit la personne qui est en train de lui parler :
    5 Je levai les yeux, je regardai, et voici, il y avait un homme vêtu de lin, et ayant sur les reins une ceinture d’or d’Uphaz.
    6 Son corps était comme de chrysolithe, son visage brillait comme l’éclair, ses yeux étaient comme des flammes de feu, ses bras et ses pieds ressemblaient à de l’airain poli, et le son de sa voix était comme le bruit d’une multitude.
    JEAN dans APOCALYPSE 2.18 décrit la même personne :
    18 Ecris à l’ange de l’Eglise de Thyatire : Voici ce que dit le Fils de Dieu, celui qui a les yeux comme une flamme de feu, et dont les pieds sont semblables à de l’airain ardent:
    Ici JEAN précise que c'est le Fils de DIEU.
    Le FILS DE DIEU parle à Daniel, en lui révélant les choses qui vont arrivées, et dans DANIEL 12.1, JESUS annonce :
    En ce temps-là se lèvera Micaël, le grand chef, le défenseur des enfants de ton peuple ;
    Ici JESUS (le narrateur) parle de MICAEL (le personnage). Il s'agit donc de 2 personnes distinctes.
    Merci à tous, que Dieu de vérité vous bénisse.

    RépondreSupprimer

Pour ajouter un smiley à votre commentaire, copiez les symboles à côté de l'emoticone à ajouter en n'oubliant de mettre un espace avant et après

:) :( ;) :D :-/ :x :P :-* =(( :-O X( :7 B-) #:-S :(( :)) =)) :-B :-c :)] ~X( :-h I-) =D7 @-) :-w 7:P 2):) :!! \m/ :-q :-bd ^#(^

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.

 
Avez-vous trouvé cet article intéressant ? Vous pouvez le partager à vos amis sur les réseaux sociaux afin qu'ils bénéficient aussi de cette connaissance!
Jésus n'est pas l'archange Michaël : Voici pourquoi ?

Suite à l'indisponibilité actuel du modérateur de ce blog, les nouveaux commentaires ne seront pas acceptés durant une certaine période. Merci pour la compréhension.